Mag - Mag4_3

Publié le 20 février 2023 Mis à jour le 20 février 2023

Future rame de tramway : une mission au long cours pour la Semitan

À partir du printemps 2023, un tout nouveau tramway fait son apparition sur le réseau de Nantes Métropole. D’abord pour des essais in situ, puis pour une utilisation par les usagers à la fin de l’année. Modernes, design, accessibles et confortables (tant pour les usagers que pour le personnel exploitant), les 49 rames, dont la livraison s’échelonnera jusqu’à 2026, ont été construites à La Rochelle par Alstom. Elles sont le fruit d’un travail de longue haleine, dans lequel la Semitan a tenu un rôle central en tant que mandataire (agissant au nom et pour le compte) de Nantes Métropole.

L’aventure débute en 2018, quand la Semitan répond à l’appel d’offres lancé par Nantes Métropole pour choisir un mandataire pour piloter le projet d’« acquisition de rames de tramway et la réalisation d’études et travaux associés ». Objectif principal : remplacer les plus anciennes rames du réseau, qui arrivent en fin de vie. « Cette mission en tant que mandataire vient en complément de notre délégation de service public pour l’exploitation du réseau, explique Vincent Dillinger, chef de projet Acquisition tramway à la Semitan. Il nous tenait particulièrement à cœur de porter ce projet puisqu’une fois le nouveau tram livré, ce sont nos propres équipes qui auront la responsabilité de le conduire et de l’entretenir, et ce pour les 30 ans à venir ! ».

Dès lors, en amont de l’élaboration du cahier des charges de consultation des constructeurs, les différents métiers de la Semitan (conducteurs, contrôleurs, agents d’accueil, commerciaux, mainteneurs…) ont été sollicités dans le cadre de groupes de travail participatifs suivant une démarche de design thinking. En complément, une « journée maîtrise » (réunissant l’ensemble des cadres et agents de maîtrise de la Semitan) a été consacrée au design du futur tram. « L’idée était qu’au même titre que l’expertise d’usage apportée par le dialogue citoyen, les salariés puissent apporter leur expertise professionnelle pour enrichir le cahier des charges du nouveau tramway ».

Une équipe projet dédiée au nouveau tramway
Dès le lancement du projet, un dialogue citoyen encadré par Nantes Métropole a été mis en place par l’équipe projet de la Semitan assistée de l’agence Sensipode, un prestataire spécialisé dans ce type de démarche. Toujours en 2018, 39 citoyennes et citoyens de profils variés (sexe, âges, métiers, lieux d’habitation…) ont ainsi eu l’occasion de donner leur avis et de faire des propositions sur le design du futur tramway à travers plusieurs ateliers. Les thèmes abordés étaient l’accessibilité, l’aménagement intérieur, l’information des voyageurs ou encore intégration des rames dans l’environnement nantais. « Il s’agissait d’imaginer un nouveau tramway qui réponde aux attentes et aux besoins de ceux qui l’utiliseront quotidiennement, à l’opposée d’une démarche où seuls les ingénieurs et techniciens réfléchissent en vase clos aux solutions à apporter ».

S’appuyant fortement sur cet avis citoyen (document issu de la démarche de dialogue citoyen) remis à Nantes Métropole, l’agence de design RCP a formalisé les objectifs à atteindre en matière de design. Ceux-ci ont ensuite été intégrés au cahier des charges de l’appel d’offres conduit dans le strict respect des règles de la commande publique. Quatre constructeurs ont répondu à la consultation, ce qui est plutôt rare pour ce type de projet en France.

Le choix du constructeur
Restait ensuite à choisir la meilleure offre. L’équipe projet s’est alors entourée d’un groupe de collaborateurs aux profils divers (exploitation, direction commerciale, direction de la sécurité et de l’environnement…) afin d’analyser les différentes propositions. « « Dans un premier temps, nous avons invité chaque constructeur à Nantes afin qu’ils comprennent notre manière de travailler.

Puis, nous avons visité les installations de production de chacun d'entre eux, accompagnés par Nantes Métropole, développe Vincent Dillinger. Les candidats nous ont également permis d'aller à la rencontre de leurs clients, dans le but de découvrir un véhicule proche de ce qui serait proposé pour Nantes. Pour cela, nous nous sommes déplacés à Strasbourg, à Bruxelles, au Luxembourg, en Espagne et en Autriche ! »

Cette riche phase d’analyse terminée (juin 2019 - mai 2020), l’équipe projet de la Semitan a établi un classement selon des critères préalablement définis (qualité technique des offres, mais aussi prix d’acquisition, coût d’utilisation et planning) qu’elle a proposé à Nantes Métropole. C’est à l’issue de la commission d’appel d’offres qu’Alstom s’est vu attribuer le marché de conception et fabrication des futurs tramways de Nantes. Une étape qui ne signifie pas pour autant la mise sur pause de l’équipe projet…

La Semitan investie jusqu’au bout
« Passer de la théorie à la pratique nécessite toujours des ajustements, d’où l’importance de beaucoup échanger avec Alstom à ce stade, afin que le véhicule ressemble parfaitement à ce qu’on avait imaginé. » Ce travail en étroite collaboration avec le constructeur a notamment concerné le poste de conduite du futur tramway. « Comme nous l’avions fait avec les citoyens précédemment, nous avons intégré nos conducteurs à l’élaboration de la cabine, pour que l’environnement de travail soit le plus adapté possible à leurs besoins et leurs attentes. » Autour d’un ergonome spécialement missionné pour l’occasion, un groupe de travail d’une dizaine de personnes s’est alors formé intégrant, en plus des conducteurs, des formateurs de conduite et des techniciens. Mais quid de l’adaptation du réseau pour accueillir le nouveau tramway ? « En complément de la création d’un nouveau CETEX (voir encadré), certains travaux d’adaptations des voies seront nécessaires, précise Vincent Dillinger. Notre prochaine mission sera la déconstruction des 46 plus anciennes rames, que viennent remplacer les nouvelles. Et là aussi il y a un travail à mener ! ».

Les « plus » du nouveau tramway
- 40% des surfaces vitrées
- Affichage lumineux avec un code couleur propre à chaque ligne, en tête de rame et sur les côtés
- 8 doubles portes de chaque côté, accessibles PMR, avec une communication sonore et lumineuse
- Grands écrans dans chaque voiture, pour mieux informer les usagers
- 4 espaces-plateformes polyvalents 100% accessibles PMR et adaptés aux bagages imposants
- Une cabine de conduite moderne et ergonomique

 

Un nouveau CETEX en 2025

Entièrement dédié à l’accueil, à la maintenance et à l’exploitation des nouvelles rames de tramway, un nouveau Centre Technique et d’Exploitation (CETEX) va prendre place sur le site de Babinière à La Chapelle-sur-Erdre. La construction de ce CETEX est prévue en simultané avec la phase de connexion des lignes 1 et 2 de tramway jusqu’à Babinière à l’horizon 2025. Pour accueillir les 14 premières rames sur le réseau (fin 2023), le CETEX de Dalby est adapté : rallongement des passerelles d’accès en toiture, adaptation des moyens de levage…

« Toujours mieux répondre aux besoins de mobilité dans la métropole »
« Les 49 nouvelles rames Alstom, entreprise au savoir-faire reconnu et proche de la région nantaise, permettront de transporter plus de voyageurs en offrant à chacun davantage de confort. Une nouvelle fois, Nantes Métropole investit pour rester performante et ainsi toujours mieux répondre aux besoins des habitants en transports en commun. L’arrivée du nouveau tramway répond aussi aux enjeux de transition écologique et s’inscrit dans l’élargissement à venir du réseau. Il s’agit de l’un des grands projets métropolitains pour les années à venir, que nous menons en étroite collaboration avec toute l’expertise de notre partenaire de confiance la Semitan. » Bertrand Affilé, vice-président de Nantes Métropole en charge des stratégies de mobilités et des déplacements



Photos : Olivier Schindler

Copiez le lien de l'article pour le partager