Progresser

Le rôle de maitrise d’ouvrage


Le statut de société d'économie mixte (SEM) de la Semitan lui permet de mener des missions d’études et de maitrise d’ouvrage pour le compte de la Métropole afin de développer le réseau (création de nouvelles lignes, de pôle d’échanges, de dépôts, etc.), le rénover (infrastructures, matériel roulant, bâtiments), et le sécuriser. Elle réalise sa mission via des mandats qui lui permettent de gérer les projets de A à Z.




 

Le Laboratoire d’innovation

Un laboratoire d’innovation appliqué à la mobilité des voyageurs a également été créé sur proposition de la Semitan, dans le cadre de la réponse à la délégation de service public. Il concrétise un partenariat associant Nantes Métropole, Transdev et la Semitan visant à lancer pendant les 7 années du contrat (2019-2025), des expérimentations pour contribuer à faire de l’agglomération nantaise un territoire innovant en matière de mobilité. Le Laboratoire d’innovation associe des citoyens/usagers afin de faire des propositions sur l'amélioration de l’interface entre le réseau de transport et les modes actifs qu'ils soient traditionnels ou émergents. Les citoyens, consultés sous forme d’atelier, terminent d'établir actuellement leurs préconisations et le choix du projet qui sera soutenu par le Laboratoire d'innovation en 2020 sera connu prochainement.







null





 
null © Colas – Julien Gazeau
 
null © Colas – Julien Gazeau
 


 

La solution Flowell, première réalisation du Laboratoire d’innovation

 

Ainsi, début 2019, le Laboratoire d'Innovation a permis de faire émerger le projet Flowell sur la L5. La signalisation lumineuse dynamique installée au carrefour s’allume en amont de chaque passage de bus pour prévenir de son arrivée. L’objectif est de réduire à la fois l'accidentologie avec les automobilistes et les chutes des passagers en cas de coup de frein brutal. L'expérimentation est en cours pour deux ans sur l'île de Nantes, au carrefour des boulevards Vincent Gâche et du Général De Gaule, très fréquenté avec 10 à 12 000 véhicules et 2 000 cyclistes par jour. En période de pointe : 600 à 800 véhicules légers et 80 bus (2 lignes -4 et 5- de busway) s’y croisent par heure. Les derniers essais préalables à l’expérimentation, ont eu lieu mi-février 2020. L’expérimentation a été autorisée par les services de l’Etat fin novembre 2019 et fera l’objet d’un rapport d’évaluation.


Qu’est-ce que Flowell ?
C’est une innovation, conçue et développée par l’entreprise Colas, et une solution qui intègre des dalles composées de LEDs et raccordées à un réseau électrique. Elles sont incrustées dans la chaussée et raccordées au réseau électrique. Ces dalles sont aussi reliées à des bornes de pilotage. Des chevrons jaunes et une ligne blanche à effet de feux s’allument en même temps que les feux au passage d’un bus. En mode allumé, les chevrons sont visibles de jour comme de nuit. Le système est programmé pour un allumage automatique en fonction de la luminosité extérieur. Cette signalisation lumineuse dynamique permet de renforcer visuellement les priorités données au bus. L’expérimentation de Nantes, porte pour la première fois sur la signalisation routière de transports publics de voyageurs. Elle vise à matérialiser la trajectoire des bus à leur approche.

A Nantes, en quoi ça consiste ?
• Prioriser et sécuriser le franchissement du carrefour par les bus des ligne 4 et ligne 5 au carrefour Général de Gaulle/Vincent Gâche, situé après la station Ile de Nantes (vers Hangar à Bananes).
• Réduire l’accidentologie corporelle et matérielle.
• Remobiliser la surveillance des usagers de la route à l’approche du carrefour.
• Désencombrer l’espace public.