Mag - Mag4_2

Publié le 20 février 2023 Mis à jour le 20 février 2023

En route

Gare sud : un accès plus fluide

Un grand espace pavé, d’imposants bancs circulaires, du végétal et une large voie dédiée aux bus... Après deux ans de travaux, le parvis sud de la gare de Nantes a été inauguré en décembre 2022. Désormais, la ligne 5 du busway, les chronobus C2 et C3, ainsi que la ligne 54 partagent une même station réalisée, comme le reste du parvis, par Nantes Métropole Aménagement et Nantes Métropole en accord avec la Semitan. Désormais, plus de 80 bus desservent l’entrée sud de la gare en heure de pointe. Pour Guillemette et Jean-Guillaume, qui habitent le quartier, « Le résultat est magnifique, c’est très beau. Toutes les lignes sont réunies sur le même arrêt. C‘est beaucoup plus pratique, cela nous évite de courir entre deux stations. » Cette étape majeure de l’aménagement du quartier sera suivie par la construction d’un pôle d’échange multimodal dont la mise en service est prévue en 2025.

 

Lemon continue de porter ses fruits

Après Flowell (signalisation lumineuse au sol pour les bus à un carrefour), Baludik (application ludique pour découvrir l'offre mobilités sur le territoire) et le Hub Chantrerie (trottinettes et vélos en libre-service en complément du bus), les expérimentations Lemon continuent ! Le comité de pilotage de ce laboratoire d’innovation original lancé en 2019 se rassemble en mars 2023 pour débattre du prochain projet à mettre en œuvre.
D'ici là, une dizaine de techniciens de la Semitan, de Nantes Métropole et de Transdev, partenaires du dispositif, mais aussi des représentants de NGE et de la SAMOA se sont réunis dans le cadre d'ateliers d'idéation pour faire des propositions d'expérimentations. Une fois retenu, le projet sera co-construit lors d'un atelier avec les citoyens en mai, pour être mis en place à partir de l’automne 2023.

 

Ligne 5 : 20 nouveaux bus articulés

Vingt nouveaux bus articulés Urbanway d’Iveco de 18 mètres sont mis en service progressivement entre décembre 2022 et mars 2023 sur la ligne 5 de busway. Économes en énergie, ils sont équipés d’une technologie « mild hybrid » qui permet de récupérer l’énergie lors du freinage. Ils sont également plus confortables pour les passagers comme pour les conducteurs et leur accessibilité est renforcée. Au total, 15 millions d’euros ont été investis conjointement par Nantes Métropole, la Région et l’État.

L’arrêt à la demande

La Semitan communique à nouveau sur l’offre d’arrêt à la demande mise en place depuis 2015. Le principe est simple. En service de nuit après 22h30, tout passager d’un bus, homme ou femme, peut demander au conducteur, sans avoir à se justifier, de descendre entre deux arrêts. Au conducteur d’estimer le lieu le plus propice pour arrêter son véhicule en toute sécurité. Cette mesure entre dans le Plan de lutte contre le harcèlement sexiste de la Semitan. Une campagne d’affichage va être mise en place début mars dans les bus et les tramways pour communiquer sur cette offre.

 

La rétrovision en test

Pour Stéphane Pescher, conducteur de bus sur la ligne 11, le remplacement des rétroviseurs par des caméras est un vrai changement auquel les conducteurs doivent s’habituer : « J’ai encore le réflexe de regarder à l’extérieur. » Selon lui, cette nouveauté représente un véritable avantage pour la vision de nuit. « Avec les caméras, on limite le risque d’accrochage des rétroviseurs, côté chaussée comme côté trottoir. On n’a plus besoin de régler le rétroviseur en début de service. »

Copiez le lien de l'article pour le partager