Mesures covid

Covid-19

Des mesures importantes déployées sur le réseau

Depuis mi-mars, les femmes et les hommes de la Semitan se mobilisent pour assurer les déplacements essentiels sur le territoire de l’agglomération nantaise. En lien avec Nantes Métropole, l’entreprise veille tout particulièrement à l’application des mesures de sécurité sanitaire et des principes de précaution dans les transports publics, et notamment le respect de la distanciation physique. Les enjeux de la période de déconfinement dès le 11 mai : restaurer la confiance des usagers dans le contexte de l’épidémie et les impliquer dans le respect des gestes barrières préconisés par l’Etat, assurer un niveau de service adapté à une fréquentation qui se doit d’être très modérée (par des préconisations telles le lissage des heures de pointe, la poursuite du télétravail, etc…) dans le cadre du respect de la distanciation physique, et garantir un transport sanitairement sûr pour tous, voyageurs comme conducteurs ou agents de la Semitan.

Pour continuer de répondre aux objectifs sanitaires contre le coronavirus, la Semitan poursuit ses actions en matière de respect des obligations réglementaires et prend également de nouvelles mesures de précaution tout au long du parcours du voyageur :

 

L’accès aux véhicules

  • Port du masque obligatoire dès 11 ans pour les voyageurs. Tous les personnels de la Semitan en contact direct du public sont également soumis à cette règle.
  • Marquage au sol posé dans 17 pôles d’échanges et stations, sous forme d’une ligne de courtoisie et d’emplacements pour les passagers en attente, afin d’éviter que les voyageurs descendants ne rencontrent ceux qui montent. Bornes de distribution de gel hydroalcoolique installées sur les quais d'une dizaine de pôle d'échanges du réseau.
  • Ouverture automatique des portes sans action des voyageurs (par portes centrales et/ou arrière).
 

Le voyage à bord

  • Installation de distributeurs de gel hydroalcoolique dans les tramways, à raison de 3 ou 4 distributeurs par rame. Depuis le 11 mai, les véhicules des lignes busway (et chronobus) en sont à présent équipés.
  • Protection sanitaire des valideurs via un film virucide.
  • Marquage au sol dans les bus et tramways pour le respect de la distanciation.
  • Dispositif de séparation du conducteur et des passagers (cabine fermée dans le tramway, vitre ou séparation en polycarbonate dans les bus, rubalise). La vente à bord des bus est possible mais sans rendu de monnaie.

null

 
null

L’achat de titres et les réseaux de distribution à privilégier

  • NanteseServices.fr pour souscrire à un abonnement Libertan, changer de formule, résilier un contrat, commander un duplicata,...
  • Avec son smartphone et le mTicket : achat et compostage des titres 1H et 24H, titres Aléop (cars circulant dans le périmètre du département de la Loire-Atlantique) avec l’appli Tan
  • Sur ce site, via la Tan Boutique (achat et réception des titres à domicile)
  • Chez les Relais Tan (commerçants de proximité) via paiement essentiellement en carte bancaire
L’Espace Mobilité de Commerce ré-ouvre le 11 mai selon de nouvelles modalités pour respecter la distanciation physique et limiter la capacité d’accueil :
  • Zone libre service fermée (pas de documents à disposition et pas d’accès aux distributeurs de titres)
  • File d’attente sera matérialisée par un marquage au sol et un distributeur de gel hydroalcoolique mis à disposition
  • Ecrans de protection aux guichets (dont un seul dédié à la vente par carte bancaire uniquement)

l’intensification du nettoyage des véhicules

  • Une désinfection quotidienne de tous les bus et tramways.
  • Désinfection quotidienne avec du produit virucide des points de contact des stations des lignes 1, 2, 3 et 4 (montants, bancs, distributeurs de titres, etc.).
  • Nettoyage des stations. Cette opération est réalisée entre 1 et 5 fois par semaine selon l’affluence dans la station.
  • Purification intensifiée de l’air. La ventilation des bus fonctionne avec de l’air neuf provenant de l’extérieur. Quant aux tramways, l’ouverture de toutes les portes en station contribue à renouveler fortement l’air de l’espace voyageur. Cependant, de nouvelles mesures seront déployées. Pour les blocs de climatisation des tramways, la fréquence de désinfection et le remplacement des filtres seront doublés, passant de 5000 km à 2500 km, soit environ 2 fois par mois. L‘installation de lampes UV-C permettant la désinfection efficace et permanente de l’air ambiant et pouvant être installées à l’intérieur des voussoirs des tramways est expérimentée actuellement.