Mag - Mag8_3

Publié le 8 mars 2024 Mis à jour le 8 mars 2024
 

Grand angle

Responsabilité Sociétale des Entreprises : engagements pris !

 

Parution du document Nos ambitions RSE pour 2025, création du poste de Responsable RSE, diffusion d’une charte Fournisseurs Responsables, élaboration récente d’une fresque Entreprise Responsable… La démarche RSE est au cœur de l’actualité de la Semitan. Un engagement qui s’inscrit dans les valeurs portées par l’entreprise, et qui est voué à se renforcer en misant sur l’émulation collective, à travers la mobilisation de l’ensemble des collaborateurs.

De par les missions qui lui sont confiées dans le cadre de la délégation de service public (proposer un service de qualité de transports en commun et, depuis 2019, coordonner toutes les mobilités), la Semitan est de fait engagée en faveur de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). L'intégration volontaire par l’entreprise des préoccupations sociales et environnementales à ses activités commerciales se traduit aussi en interne, à travers l’engagement de ses collaborateurs.

« Jusqu’ici, des actions existaient en interne, mais étaient plutôt à l’initiative de certains salariés ou services, sans que cela soit vraiment mis en avant », explique Audrey Lusseau, responsable qualité et pilote du projet de structuration de la démarche RSE. « La Déclaration de Performance Extra-Financière (DPEF) à laquelle nous sommes soumis nous a poussés à mieux structurer ce qui était mis en place dans l’entreprise. Et nous avons décidé d’aller encore plus loin aujourd’hui en dépassant cette obligation réglementaire ».

C’est ainsi que, dans le cadre de son projet stratégique, la Semitan a lancé un programme pour renforcer et faire connaître sa démarche RSE. Cette démarche s’incarne doublement en ce début d’année 2024 avec l’édition du document Nos ambitions RSE pour 2025, synthétisant la politique RSE de la Semitan (à destination de toutes ses parties prenantes : salariés, partenaires, Nantes Métropole…), et avec la création d’une fonction de Responsable RSE.

Devenir un acteur majeur de la RSE
« Déjà très active dans le domaine social et consciente de son impact territorial, la Semitan a pour ambition de devenir un acteur majeur de la RSE, en apportant une contribution reconnue aux principaux enjeux sociaux, environnementaux et économiques de son domaine d’activité », explique Anne Priol, ancienne Directrice administrative et financière, qui occupe depuis janvier 2024 le nouveau poste de Responsable RSE.

Ainsi, la quinzaine de pages que compte le document Nos Ambitions RSE pour 2025 constitue une feuille de route pour 2024-2025, avant la prochaine délégation de service public en 2026. Elle priorise 6 axes sur lesquels l’entreprise s’engage à progresser : la réduction de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre des matériels roulants ; la réduction et la valorisation des déchets ; l’aménagement des infrastructures pour les rendre plus responsables ; l’encouragement des mobilités douces chez les collaborateurs ; les actions pour un usage responsable du numérique ; le développement des achats responsables. « Pour chacun de ces axes, la Semitan a fait le choix de s’engager dans une vraie démarche prospective, avec des objectifs définis et des plans d'action pour y parvenir », développe Anne Priol. « Cette approche est par ailleurs le fruit d’un travail collaboratif au sein de l’entreprise, grâce à l’investissement de nos ambassadeurs RSE. »

Faire remonter les bonnes pratiques
Salariés volontaires pour travailler sur la démarche RSE, ces ambassadeurs font, depuis 2022, remonter les bonnes pratiques ou les questionnements rencontrés sur le terrain, dans chacun des métiers. Ils ont aussi participé à l’élaboration de la fresque Entreprise Responsable, série d’ateliers collaboratifs organisés fin 2023 à destination de l’encadrement de la Semitan (près de 400 personnes).
Ces échanges ont fait émerger beaucoup de pistes, qui vont elles-mêmes créer une émulation autour des questions relevant de la RSE auprès des 2200 salariés que compte la Semitan. Quelques exemples d’idées exprimées : développer l’autoconsommation des bâtiments, utiliser les LED pour tous les éclairages, limiter les pièces jointes dans l’envoi des mails, installer des composteurs sur les différents sites de l’entreprise, mieux valoriser l’écoconduite…

Au cœur de la politique RSE de la Semitan : les valeurs de l’entreprise


Et côté social ?
Qui dit Responsabilité Sociétale des Entreprises dit préoccupations environnementales, mais aussi sociales. En la matière, la Semitan accorde depuis longtemps une attention particulière aux conditions de travail de ses salariés. Centrée sur le dialogue, sa politique sociale vise notamment à favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et privée, à promouvoir la diversité et l’égalité des chances, à lutter contre les discriminations et à accompagner les collaborateurs dans l’acquisition de nouvelles compétences. Dans le contexte d’un marché de l’emploi en tension, les enjeux sociaux sont même révisés à la hausse, avec notamment une volonté de renforcer l’attractivité de l’entreprise en tant qu’employeur, d’accompagner les salariés tout au long de leur parcours dans l’entreprise et de préserver le bien-être et la santé au travail.

Parole à…
Walter Bouvais, spécialiste de la transition écologique et énergétique et cofondateur de l’entreprise Open Lande 
« Il y a aujourd’hui une maturité des entreprises dans l’envie de participer à la transformation sociétale. »

Pourquoi la question de la politique RSE est-elle si importante aujourd’hui dans les entreprises ?
Parce qu’il y a un contexte sociétal avec des problématiques désormais avérées scientifiquement : le changement climatique, l’effondrement de la biodiversité et l’érosion des ressources. Ces différents aspects, auxquels il faut ajouter la dimension humaine (l’inclusion, la diversité, l’égalité femme-homme…), pouvaient être traités spontanément auparavant dans les entreprises. Ces dernières ont désormais besoin de structurer leur démarche. Il y a aujourd’hui une maturité des entreprises dans l’envie de participer à la transformation sociétale.

Pour un secteur d’activité comme celui de la Semitan, qui relève de la mission de service public, l’enjeu d’une politique RSE n’est-il pas d’autant plus fort ?
La Semitan intervient dans les transports publics, qui sont à développer parce qu’ils apportent une réponse humaine, sociale et écologique. De manière évidente, l’entreprise fait donc partie de la solution, mais avec la question de comment faire pour rendre cette solution plus efficace. Décarbonation du parc des véhicules, développement de l’écoconduite, de l’économie circulaire… Des pistes existent, et un des enjeux d’une bonne politique RSE est d’embarquer l’ensemble des collaborateurs pour qu’ils deviennent des contributeurs, des ambassadeurs du projet.

Qu’est-ce que l’économie régénérative, que vous prônez au sein de votre entreprise Open Lande ?
Compte tenu de l’état des écosystèmes écologiques, si l’on veut relever les défis et traverser les années qui viennent dans un climat humain plus favorable, il faut accepter que la réduction de nos impacts négatifs ne suffira pas. L’économie régénérative consiste à aller encore plus loin pour les entreprises, en s’engageant dans des actions qui dépassent leurs domaines d’activité pour régénérer les écosystèmes de leur territoire : eau, forêt, zones humides, biodiversité…