Mag - Mag5_5

Publié le 28 juin 2023 Mis à jour le 28 juin 2023

L’adieu aux anciennes rames de tramway

 

Après plus d’une trentaine d’années de bons et loyaux services, les premières rames de tramway (Alstom TFS : Tramway Français Standard) mises en exploitation commerciale sur le réseau nantais vont peu à peu céder leur place.

« Même si elles restent confortables pour les passagers, elles ne correspondent plus au besoin du réseau, reconnaît Vincent Dillinger, chef de projet acquisition tramway. Avec leurs 3 voitures, dont 2 surélevées, elles ne répondent plus à nos exigences en termes d’accessibilité. De plus, la cabine de conduite est un peu étroite. Enfin, nous rencontrons de grosses difficultés au niveau de la maintenance, car certaines pièces détachées ne se fabriquent plus. Avec la baisse de fiabilité due à l’usure, le coût d’exploitation de ces rames augmente progressivement. »

Au total, 46 tramways de ce type sont encore en circulation sur le réseau. C’est le modèle le plus répandu en exploitation. Toutes ces rames ne sont pas entrées en service en même temps. Au total, la Semitan a reçu 4 générations de ce modèle Alstom TFS. Toutes seront réformées, à terme.

Démanteler pour recycler
L’objectif est de retirer une rame du parc à l’arrivée d’une nouvelle. La Semitan a en effet commandé 61 nouvelles rames (46 pour remplacer les rames TFS et 15 pour répondre aux besoins de développement du réseau) dont la première rame vient d’être livrée pour réaliser des essais sur le réseau, de nuit. À l’issue de ces essais, la certification de mise en circulation sur le réseau sera délivrée par la préfecture. En 2024, 14 rames Citadis remplaceront 14 rames TFS sur le réseau.

« Les vieilles rames seront envoyées chez un prestataire, sélectionné sur appel d’offres, spécialisé dans le démantèlement ferroviaire, poursuit Vincent Dillinger. Chaque élément du véhicule sera totalement démantelé, les matériaux séparés entre eux, ce qui nous permettra de les recycler. »

Une des anciennes rames devrait être conservée, hors service commercial, comme symbole du patrimoine nantais.