Mag - Mag5_4

Publié le 28 juin 2023 Mis à jour le 28 juin 2023

Formation continue obligatoire : le 4e cycle est lancé

 

Mise en place par l’Union européenne en 2008, la Formation continue obligatoire (FCO) assure une remise à niveau des compétences et connaissances pour l’ensemble des conducteurs de la Semitan, tous les 5 ans. Le quatrième cycle de formation vient de débuter.

Ils sont quatre, ce jour-là, à se relayer au volant de leurs bus au départ du Cetex de Saint-Herblain. Après les sessions théoriques en salle, l’heure est venue de passer à la pratique. Chaque conducteur doit emprunter le même parcours que celui effectué quelques jours plus tôt. Le bus enregistre de nombreux paramètres pour mesurer les progrès réalisés en matière d’éco-conduite.

« Tout en respectant un programme de formation rigoureux et très précis, nous enrichissons nos outils pédagogiques avec différents sujets propres à l’entreprise », explique Anaïs Gallais, responsable formation.

Réduire le stress du conducteur
Les 1 300 conducteurs de la Semitan bénéficient tous les 5 ans d’une semaine de formation obligatoire. Grâce à une délégation de la Dreal (Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement), la Semitan peut procéder elle-même à ces formations. « Pour ce quatrième cycle, nous mettons l’accent sur la sécurité routière, mais aussi l’environnement, souligne Coline Zannettacci, conceptrice pédagogique. Adopter l’éco-conduite permet de diminuer la consommation de carburant, limite l’usure du matériel, réduit le stress du conducteur tout en augmentant le confort pour les passagers. »

« La formation constitue également un excellent vecteur pour sensibiliser les conducteurs à leur santé, poursuit Anaïs Gallais. Les intervenants ont tous été formés pour animer de courtes séquences d’éveil corporel, soit en salle, soit directement devant le bus. Cet éveil permet de prévenir les troubles musculo-squelettiques. Nous souhaitons que chacun se les approprie pour qu’ils deviennent un réflexe pour l’ensemble des conducteurs. »

Révisions
« Les participants connaissent tous leur métier. Cette formation, que la plupart ont déjà suivie, doit servir à réviser, mais aussi apporter des connaissances nouvelles », estime Coline Zannettacci. L’animation pédagogique comporte des vidéos, des quiz, des études de cas et des mises en situation. Tout est fait pour que le stagiaire soit actif, pour ne pas s’ennuyer.

Elsa Ravard
« Je suis entrée à la Semitan il y a 6 ans. C’est donc ma seconde session de formation continue. Ces sessions nous permettent de remettre en question notre conduite, de changer nos mauvaises habitudes. Nous apprenons à utiliser à bon escient les innovations présentes sur les bus. Je pense notamment au ralentisseur qui nous permet d’adopter une conduite plus économique et plus confortable. La formation traite aussi des aspects financiers et sociaux de la Semitan, pour avoir une vision plus large de la vie de l’entreprise. »

Thierry Audubon
« De nombreux aspects de la conduite sont pris en compte lors de cette formation. Les mouvements du bus sont enregistrés. Cela nous permet de savoir comment accélérer ou freiner, aborder une courbe, un ralentisseur tout en assurant un maximum de confort aux passagers. L’éco-conduite est au cœur de la formation. Il faut éviter de s’arrêter si on peut pour ne pas avoir à relancer le bus, car c’est la phase qui consomme le plus. Ces gestes contribuent à économiser du carburant et à limiter les émissions polluantes, mais ils permettent aussi de diminuer l’usure du matériel. »

Olivier Pinel
« La FCO aborde la préservation du matériel, mais aussi de l’humain. Des exercices d’éveil musculaire sont proposés. À chacun de les appliquer quand il veut, par exemple lors d’une régulation à un terminus quand on dispose d’un peu de temps avant de repartir. Ces séances font suite au changement de l’ensemble des fauteuils des conducteurs qui offrent de nombreux réglages pour soulager les lombaires ou adapter la dureté de l’assise. Il est important de réduire la fatigue liée à la conduite. »