Mag - Mag5_2

Publié le 28 juin 2023 Mis à jour le 28 juin 2023

Coupe du monde de rugby : la Semitan en ordre de marche

 

En septembre et en octobre prochains, quatre matchs de la Coupe du monde de rugby vont se jouer au stade de la Beaujoire. À cette occasion, la Semitan adaptera son organisation pour contribuer à la réussite de l’événement. « C’est l’image de marque de la ville qui est en jeu, reconnaît David Lagadec, chargé de l’opération. Tous les services sont mobilisés : exploitation, mais aussi marketing, communication, RH… Contrairement aux rencontres de football habituelles, les matchs vont attirer un public majoritairement extérieur à l’agglomération et donc dépendant du réseau de transport. Nous allons faire appel à des volontaires en interne pour assurer une fréquence suffisante ».

Expérimentation Lemon : de nouveaux usages pour les P+r

Des P+R augmentés ! Telle est l’innovation retenue cette année pour la quatrième édition de l’expérimentation Lemon. Cette opération menée en partenariat avec Nantes Métropole, Transdev et la Semitan valorise chaque année une innovation identifiée par un comité de pilotage. « L’idée retenue cette année est d’augmenter la multimodalité des parkings P+r, détaille Pascal Leroy, directeur performance et innovation. Ils pourraient accueillir des vélos, valoriser le covoiturage ou l’auto-partage par exemple. » Après l’organisation d’ateliers citoyens pour une co-construction de la solution et le lancement d’appels d’offres, l’expérimentation pourrait être lancée au printemps prochain pour une durée de deux ans.
 

L’histoire nantaise se dévoile le long de la ligne 2

Saviez-vous qu’au XIXe siècle, Nantes possédait un cirque en dur et qu’il a donné son nom à la place du même nom, ou que Wattignies célébrait une victoire révolutionnaire française ? Ces informations, et bien d’autres, jalonnent le parcours du patrimoine réalisé à l’occasion des 20 ans de la ligne 2 du tram. Ce parcours digital permet de découvrir l’histoire de chacun des 25 arrêts de la ligne grâce à une petite capsule sonore dédiée.

Le dispositif Packs Mobilité plébiscité par les entreprises

Le dispositif Packs Mobilité de la Métropole, animé par le service TAN entreprises, connaît un succès croissant. Aujourd’hui, plus de 1 000 employeurs de l’agglomération nantaise ont souscrit à un des trois niveaux de prestations, toutes gratuites.

« Ce service fait partie de notre mission de coordination des mobilités sur la métropole, explique Isabelle Lebas, responsable du service TAN entreprises. Nous accompagnons toutes les entreprises, des plus grandes comme le CHU jusqu’aux plus petites. Nous leur proposons des packs adaptés à leurs besoins. »

Un exemple concret : GRDF
Katia Bosseboeuf, chargée de clientèle à la Semitan, accompagne ainsi GRDF dans son projet de déménagement. « Nous allons réunir les salariés de nos quatre sites nantais sur un seul, détaille Edwige Amirault, responsable RH de GRDF. Cela concerne 350 personnes et engendre de réelles questions liées aux mobilités. Le Pack Mobilité signé avec Nantes Métropole comprend un diagnostic, une enquête auprès des salariés ainsi que des préconisations. La Semitan est vraiment à l’écoute de nos demandes et de nos contraintes. »

Ligne 2 : plateforme rénovée cet été

Nantes Métropole a confié à la Semitan le pilotage de la rénovation de la plateforme de la ligne 2 entre Motte Rouge et Saint-Mihiel en 2023. L’exploitation sera coupée entre Orvault-Grand Val et 50-Otages du dimanche 25 juin au dimanche 27 août. Au total, 3 520 mètres de rail seront remplacés. De nouveaux revêtements seront posés et les pavés seront récupérés pour être réutilisés. Ces travaux s’accompagneront d’une importante végétalisation de la plateforme. Une seconde tranche de travaux est programmée en 2024 entre Saint-Mihiel et Place du Cirque.

Les nouvelles rames en test

Nantes Métropole a mandaté la Semitan pour commander 61 nouvelles rames de tramway fabriquées chez Alstom, dans son usine près de La Rochelle. Une première rame a été livrée début mai sur le site de Dalby. Ce premier véhicule va permettre de réaliser une série d’essais avant sa mise en exploitation. Les tests seront programmés sur une période d’environ 6 mois, et réalisés essentiellement hors exploitation. « Nous allons vérifier l’intégration du véhicule sur le réseau, le faire circuler sur les points singuliers comme la plus grande pente, réaliser des tests de freinage sur rail sec, sur rail humide… », explique Vincent Dillinger, chef de projet acquisition tramway. À l’issue de l’ensemble de ces essais, le dossier de sécurité sera transmis aux organismes de l’état pour validation. Objectif de mise en circulation commerciale : décembre 2023.