Une histoire forte avec Nantes

 


  •  

    Nantes Métropole a choisi la Semitan pour la conduite d'études, de travaux d'infrastructures (prochaines lignes ou extensions de ligne, de tramway ou de busway) et de bâtiments (constructions de dépôts), via un accord cadre de 10 ans.

  •  

    La Semitan se dote de son propre logo « entreprise », le logo TAN étant celui de la marque commerciale du réseau de transport de Nantes Métropole.
    130 bus sont équipés depuis 2012 d’une nouvelle injection gaz permettant la prolongation de la durée de vie des véhicules et la réduction des coûts futurs de maintenance.
    La carte Libertan intègre d’autres services de mobilité tels la voiture ou le vélo en libre-service (marguerite et bicloo)

  •  

    Trois nouvelles lignes chronobus s’ajoutent au quatre existantes : 7 lignes sur 77 kilomètres.
    La carte sans contact Libertan est commercialisée et concentre deux formules de transport (illimité pour les abonnés annuels et sur-mesure avec le post-paiement).

  •  

    Le 1er octobre sont inaugurés le deuxième terminus Est de la ligne 1 « Ranzay », et les 4 premières lignes chronobus.
    Le 15 décembre est inauguré le nouveau pôle Haluchère-Batignolles : tramway, tram-train, bus, cars, parkings-relais, vélos-parcs (concept créé cette même année à Nantes et géré par la Semitan) s’y déploient.
    Les premières nouvelles rames de tramway du constructeur CAF arrivent à Nantes. L’application Tan et le mTicket sont accessibles sur les smartphones. Le cyclotan (vélo pliant) est lancé.

  •  

    L’espace mobilité de Commerce est entièrement refait pour devenir un véritable espace « d’information et de vente multimodales ».
    Les travaux commencent dans le secteur de la Haluchère pour accueillir un nouveau pôle multimodal.

  •  

    Le contrat de délégation de service public est renouvelé pour six ans.
    Le 9 avril 2010 est votée la mise en oeuvre des futures lignes chronobus.

  •  

    Le dépôt de Saint-Herblain devient mixte et accueille, en plus des bus, les tramways de la ligne 3 qui sur son chemin vers le dépôt, se dote d’un nouveau terminus : Marcel Paul.

  •  

    Un nouveau dépôt bus est créé au nord de l’agglomération appelé le Bêle.

  •  

    Les lignes 2 et 3 sont inversées au sud. Un nouveau terminus est créé pour la ligne 2 : Gare de Pont-Rousseau à Rezé qui devient un véritable pôle multimodal : train – tramway – parking-relais – parc vélos.
    La station Jamet (fermée depuis 2000) est réouverte et devient l’un des terminus de la ligne 1.

  •  

    Le busway, bus à haut niveau de service de Nantes est lancé et circule sur les 7 kilomètres de la ligne 4 du réseau. Il est inauguré le 4 novembre.

  •  

    Le service fluvial sur la Loire démarre en juin entre Gare Maritime à Nantes et Trentemoult à Rezé. Les deux services fluviaux (Erdre et Loire) sont appelés Navibus.
    Le 3 septembre est inauguré le prolongement de la ligne 2 vers Bouguenais.

  •  

    Le 5 avril, le Sillon de Bretagne est à présent desservi par le nouveau tronçon de la ligne 3 Nord.
    La Luciole, une navette bus, est lancée et dessert dans la nuit de samedi à dimanche le centre de Nantes et les grands quartiers d’habitation.

  •  

    La Semitan s’engage dans un processus de maîtrise de la qualité de service de son réseau. 
    La Communauté urbaine de Nantes s’appelle désormais Nantes Métropole.

  •  

    La communauté urbaine de Nantes confie pour six ans à la Semitan, la délégation de service public. Celle-ci évolue pour une plus grande responsabilisation de l’entreprise. 24 communes sont à présent desservies par le réseau.

  •  

    La montée par l’avant est lancée ; elle revalorise la relation conducteur / client et améliore la sécurité des clients comme des personnels.

  •  

    Le District élargit ses compétences et devient communauté urbaine de Nantes. La ligne 3 et le prolongement ouest de la ligne 1 sont inaugurés le 2 septembre.

  •  

    La Semitan fête ses 20 ans.

  •  

    La Semitan est confirmée pour cinq ans dans sa délégation de service public. La Coupe du Monde de football a permis de renforcer l’image des transports publics nantais et a démontré leur efficacité et leur savoir-faire.

  •  

    L’Espace Transport pour la clientèle est créé à Commerce. Les bus au Gaz naturel (GX217 GNV) confortent le réseau nantais pour une ville plus propre. Une navette fluviale électrique relie deux berges de l’Erdre entre Port Boyer et l’Université.

  •  

    Des bornes TAN INFO sont mises en place pour répondre 24h/24 à toutes les questions sur le réseau.

  •  

    L’autobus devient accessible à tous avec l’arrivée des premiers bus à plancher bas (GX317).

  •  

    Le prolongement de la ligne 2 vers Orvault est inauguré le 3 septembre. Bouaye rejoint le district qui rassemble à présent 21 communes.

  •  

    M. Jean-Louis Bianco, Ministre des Transports inaugure le 26 septembre la deuxième ligne de tramway.
    Un nouveau dépôt accueille les tramways à Trocardière à Rezé.

  •  

    Le district de l’agglomération nantaise remplace le SIMAN. 20 communes sont desservies par le réseau.

  •  

    M. Jean-Marc Ayrault inaugure le 22 avril le prolongement de la ligne 1 vers Beaujoire.

  •  

    La Semitan exploite de la liaison aéroport/centre-ville.

  •  

    La Semitan invente le bus "recyclé" : l'opération GX 44 est une méthode de renouvellement du parc de bus standard existant en lui offrant une nouvelle carrosserie.

  •  

    Le 7 janvier, le tramway est mis en service sous la neige.

  •  

    La Semitan choisit un nouveau logo, un nouveau positionnement commercial : "TAN, la ville est notre métier".
    Ouverture du garage de Saint-Herblain.
    La Semitan transfère ses bureaux du site de la Morrhonnière à la rue Bellier.

  •  

    Le 1er octobre, le principal actionnaire de la Semitan change de nom et de structure : ses compétences sont assurées par le SIMAN (syndicat intercommunal à vocation multiple de l’agglomération nataise). 19 communes sont à présent desservies par le réseau.

  •  

    Vertou, Bouguenais et Basse-Goulaine sont desservies par le réseau.

  •  

    Le garage de Trentemoult au Sud Loire ouvre ses portes.

  •  

    La société d’économie mixte des transports en commun de l’agglomération nantaise est créée sous l’autorité du STIPAN (syndicat intercommunal des transports publics de l’agglomération nantaise). Son capital est majoritairement détenu par les collectivités territoriales. 13 communes sont desservies par le réseau. La gare centrale quitte la place du Commerce pour l’allée Brancas en prévision de l’arrivée du tramway.

  •  

    De la Compagnie des Tramways de Nantes à la STAN en passant par la SNTC, les transports urbains ont été gérés pendant un siècle uniquement par des compagnies privées.